Livraison offerte à partir de 50 € !
Pourquoi pousser en mongo est mauvais ?

Pourquoi pousser en mongo est mauvais ?

de lecture - mots

Voici pourquoi pousser ton skateboard en Mongo est mauvais


J'ai appris le skateboard très jeune et je n'ai jamais considéré ma position. J'ai juste supposé que la façon dont mes pieds étaient positionnés était la bonne façon de pousser le skate. La première fois que j'ai entendu quelqu'un parler de pousser Mongo, c'était il y a longtemps, je n'avais même aucune idée de ce que c'était, pour être honnête. J'ai découvert plus tard que je le faisais mal.

Pourquoi pousser ton skateboard Mongo est mauvais ? Ce n'est pas seulement une question de style, il ne s'agit pas seulement d'apparence. Tout d'abord, il te faut plus de temps pour te positionner correctement. Tu dois bouger tes pieds plus souvent qu'avec une bonne posture. Deuxièmement, tu as moins d'équilibre parce que ton poids est à l'arrière de ton skate. Cela signifie que c'est un peu plus risqué qu'une position régulière, moins de stabilité signifie un risque plus élevé de chute.

Ce n'est pas difficile d'apprendre à pousser dans une position normale, mais il faut de la patience. Tu n'est pas obligé de le faire, c'est à toi de décider, mais il y a quelques avantages à adopter une position normale. Aussi, ce n'est pas si mal, il y a même certains avantages à la position mongo, alors voyons le pour et le contre.

Rappel de ce qu'est le Mongo


C'est une question de pied. La façon dont tu préfère pousser lorsque tu fait du skateboard. Une bonne poussée signifie que tu place ton pied avant près de l'avant de ton truck (près des vis). Ensuite, tu utilise ton pied arrière (et ta jambe) pour pousser vers l'avant. Pour le Mongo, c'est une autre histoire. L'origine du nom n'est pas clair, mais il n'est pas nécessaire d'avoir bac +5 pour savoir ce que cela signifie.

Lorsque tu pousse en Mongo, tu place ton pied arrière près du centre de ta planche (image 1) et utilise ton pied avant pour pousser. Pour te remettre en position, tu dois placer ton pied avant sur ta planche (image 2) tout en déplaçant simultanément ton pied arrière vers ton tail (image 3 et 4). Tu me suis toujours ? Voici un exemple de ce que je veux dire :

Tu peux voir pourquoi cela peut causer des problèmes de stabilité et de temps de réaction. Cela prend beaucoup plus de temps que d'adopter une position normale. Ce n'est pas si grave, tu peux désapprendre et il y a quelques avantages si tu as commencé à pousser ta board de cette façon. Il ne s'agit pas seulement du temps qu'il faut pour monter sur ta planche, alors regardons de plus près.

L'avantage de pousser Mongo
Commençons par les avantages parce que même si pousser Mongo est mal vu, tu aura beaucoup plus de facilité à apprendre à faire du fakie ! Tu pousse Mongo et quand tu as assez de vitesse, tu n'as plus qu'à placer ton pied avant près des vis du truck et ton pied arrière sur ton tail.

Faire du switch sera également un peu moins gênant au début. Tu pousse déjà avec ton pied de départ, tu n'as qu'à placer ton pied arrière un peu plus à l'avant de votre planche. Alors tu n'as plus qu'à mettre ton pied avant sur ton tail. La direction semblera toujours un peu bizarre, mais la pratique rend la conduite parfaite.

Pour être juste, les avantages ne l'emportent pas sur les inconvénients.

Les Inconvénients
Pousser en mongo n'est pas très efficace, il y a quelques inconvénients qui ne sont pas toujours très évidents. Tu as besoin d'un accès rapide à ton tail constamment quand tu ride. Tu en as besoin pour le ollie, kickturn, passer les trous, éviter les petites pierres, etc.

Si tu pousse régulièrement, ce sera beaucoup plus facile parce qu'il faut moins de temps pour se mettre dans la bonne position. Tu n'as qu'à retirer ton pied arrière et à le mettre sur le tail. Le Mongo nécessite quelques étapes supplémentaires et certaines peuvent même être un peu risquées. S'il faut plus de temps pour se mettre dans une position correcte et stable, on ne peut pas faire face aussi vite à des événements inattendus. Tu as moins de temps pour réagir et tu l'as probablement déjà vécu vous-même.

De plus, la répartition du poids et le centre de gravité entrent en ligne de compte. Ton pied arrière stationnaire se trouve entre le milieu de ta board et ton tail. Elle rend la conduite instable et devient plus apparente à des vitesses plus élevées. Il est également beaucoup plus difficile d'apporter des corrections lorsque quelque chose ou quelqu'un se trouve sur ton chemin. Tu n'as pas ces problèmes lorsque tu pousse normalement. Ton pied avant est placé près des vis du truck avant, ce qui te donne beaucoup plus de stabilité.

Skateboard Stance

La plupart des skateurs ride en goofy ou regular. Goofy signifie que le pied droit est devant et regular signifie que tu pousse ton skateboard avec ton pied gauche devant. Les adeptes du mongo push peuvent faire les deux mais n'ont juste jamais apprit à pousser leur skate correctement.

C'est juste ce que tu préfère quand tu débute le skate, peut être que c'est plus facile ou une sensation de stabilité. A la longue tu va rattraper ton retard.

Les meilleurs skateurs Mango

Quelques des plus stylé et talentueux skateboarders ont débuter en poussant en mongo. Mais bien qu'ils aient commencé en mongo, ils ont corrigés le problème. En tant que skateur pro, tu ne peux absolument pas pousser avec ton pied avant, cela ruinerais ta carrière. Le style est important et le mongo a l'air bizarre. 

Bill Danforth



Bill Danforth est probablement le plus tristement célèbre des pousseurs mango et est connu pour son usage du mango. Il est appelé "the nomad" et les anciens skateurs y fond parfois référence et appellent le mango "pushing Dan".

Randy Colvin

La part de Randy Colvin dans Two World industries Men (1990) montre clairement sont usage du mongo. Cela n'empêche pas qu'il fait des tricks de fou, c'est juste bizarre de voir un athlète de ce niveau pousser avec son pied avant. Fakie nose grinds sur rails, wallride to nollie sont des choses que tu n'imagine pas d'un pousseur mongo. Je ne pense pas que tu peux pas y échapper aujourd'hui, mais le contenu qu'il a produit dans les années 90 sont impressionnantes.

Tom Penny

Le nom le plus surprenant de cette liste est Tom Penny. Tom étais un pousseur mongo lorsqu'il a débuté. Il doit y avoir une vidéo quelque part qui montre cela, mais malheureusement, je n'est pas pu la trouver.Tom est une légende et il a vite corriger sa façon de pousser.

Chris Cole

Chris Cole ? Vraiment ? Ouai, même Chris Cole a commencé en se servant de son pied avant pour pousser. Chris est un de mes skateur préféré, pas juste grâce à ces compétences de fou mais aussi parce que c'est un bon gars. Dans le documentaire Motivation 2, Jamie Thomas indique qu'il a dit un jour à Chris de pousser normalement en goofy ou regular s'il voulais propulser sa carrière.

Ignorer les rageux

Si vous n'avez pas envie d'apprendre à pousser d'une manière normale, c'est très bien ! Je comprends que parfois tu puisse te sentir sous pression par les gens qui te taquine parce que tu pousse Mango. J'ai poussé de cette manière pendant des mois et tout le monde s'en fichait, du moins d'où je viens. Personne ne pensait qu'il y avait quelque chose de mal à cela, juste un peu différent.


J'ai décidé de faire quelque chose parce que je voulais juste rouler plus efficacement et j'ai remarqué que j'avais de la difficulté à garder mon équilibre dans les espaces confinés. Je suis content de l'avoir fait ! De plus, même certains pro sont passé du mongo au style normal.

Si les gens t'emmerdent à propos de ton style de poussée, c'est probablement mieux de les ignorer, ignore les ! C'est comme le truc du mall grab (tenir sont skate par le truck), tout le monde s'en fout, sauf les poseurs. Sérieusement, pourquoi les gens s'en soucient-ils ? En ce qui me concerne, tu va dans les rues avec ta chemise Trasher, tu pousse en Mango et quand tu as fini, tu prendtontruck pour transporter ta board. Ne change pas ton style juste pour t'intégrer.

Comment arrêter de pousser Mongo
J'ai poussé Mongo parce que c'est comme ça que j'ai appris à rouler quand j'étais petit. Je n'avais jamais pensé que c'était une façon terriblement inefficace de pousser un skateboard. Je me suis forcé à ne pas pousser Mongo, en me le répétant constamment quand je le refais. Ce n'est pas facile de se débarrasser de quelque chose qui est si profondément ancré dans son cerveau. Alors comment arrêter de pousser Mongo ?

J'ai commencé par rouler sur une rue ou un trottoir lisse, ce qui m'a permis de me concentrer un peu plus facilement. Au début, c'était difficile parce que ça ne semblait pas naturel et c'était très gênant. J'avais l'air d'un débutant et j'étais un peu gêné pour être honnête. Il n'a pas fallu beaucoup de temps avant que la situation ne s'améliore. Une chose qui m'a aidé, c'est de m'appuyer sur mon genou avec ma main, ce qui m'a fait me sentir plus à l'aise. Bref, voici ce qu'il faut faire quand on veut arrêter de pousser Mongo :

  • Trouve une route, un trottoir ou un trottoir lisse et commence à pousser normalement.
  • Utilise ta main (gauche ou droite, selon ta position) et penche-toi sur ton genou dès que tu te sent un peu plus à l'aise.
  • Vas-y doucement, ton équilibre est peut-être un peu malmené.
  • Force-toi à chaque fois à pousser normalement quand tu roule.
  • Tu récoltera bientôt les bénéfices lorsque tu ira au skatepark local. Au bout d'un moment, tu ne veux plus y retourner.


Conclusion

Pousser Mango a beaucoup d'inconvénients, mais tu ne devrais pas changer ton style parce que les gens n'aiment pas son apparence. Fait-le pour les bonnes raisons et commence à pratiquer. Tu poussera "normal" en un rien de temps, en fonction de la durée de ton activité.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.